CAO Routage Tecmotion - Produit

 DARDILLY  -  France
CAO Routage Tecmotion
  • CAO Routage Tecmotion
Tecmotion vous propose son savoir-faire et ses performances dans le domaine du routage des cartes électroniques : de la carte simple face au multicouche complexe. Tecmotion dispose des ressources logicielles et d’une équipe d’ingénieurs qualifiés. La prise en compte de l’environnement avec les différentes contraintes (énumérées ci-dessous) est leur...

Description du Produit

Tecmotion vous propose son savoir-faire et ses performances dans le domaine du routage des cartes électroniques : de la carte simple face au multicouche complexe. Tecmotion dispose des ressources logicielles et d’une équipe d’ingénieurs qualifiés. La prise en compte de l’environnement avec les différentes contraintes (énumérées ci-dessous) est leur priorité : - thermique - dimensionnelle - industrialisation (mise en flanc-fabrication-dégrappage) - testabilité du circuit Notre objectif est de réaliser une enveloppe mécanique adaptée aux besoins de nos clients. Nous avons des fournisseurs qualifiés en plasturgie ou tôlerie pour l’industrialisation et la fabrication des pièces. Nos atouts : - Notre équipe R&D dispose d’une compétence mécanique permettant d’intégrer nos solutions électroniques à un support plastique ou tôle. Banc de test : les équipes R&D en charge du développement initial développent également le moyen de test utilisé dans nos ateliers. Chacune de nos livraisons est testée par l’équipe de notre atelier. Nous développons des moyens de tests adaptés à la complexité du produit et à la volumétrie de production associée.

Tarif du Produit

Prix non communiqué

Demande d’information

Produits et services équivalents

Institut François Rabelais pour la Recherche Multidisciplinaire sur le Cancer

L’Université de Lyon, avec sa Communauté d’universités et établissements (ComUE), propose des programmes d’investissements d’avenir (PIA) et des instituts de convergences, destiné à favoriser l'investissement et l'innovation dans des secteurs prioritaires, générateurs de croissance et d'emplois, dont : L’Institut François Rabelais pour la Recherche Multidisciplinaire sur le Cancer. Cet institut est construit autour de la recherche en biologie du cancer menée par le Centre Léon Bérard (CLB), du Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon (CRCL) et le LabEx DEVweCAN. Il a pour but de structurer un institut multidisciplinaire sur le site et à proximité du CLB, où des chercheurs de différentes disciplines et des oncologues médicaux pourront travailler de concert dans le domaine de la plasticité du cancer et son impact sur la médecine personnalisée. Objectif : Son objectif, au travers d’approches multi et interdisciplinaires, repose sur la caractérisation de chaque tumeur dans son environnement et l’identification de nouvelles cibles afin de développer de nouveaux médicaments tout en bloquant le développement de résistance, de rechute et d’échappement tumoral. Ceci permettra d’offrir une réponse à long terme pour les patients. Afin d’appréhender au mieux les enjeux médicaux et socio-économiques, les sciences humaines et sociales feront partie intégrante du projet pour définir les limites actuelles des médecines personnalisées. Programme : - Ce nouvel Institut Francois Rabelais sera ainsi dédié à la recherche, mais aura également un impact important en termes de positionnement économique, de visibilité institutionnelle, d’enseignement et d’éducation. - Une antenne de PULSALYS (Société d’Accélération de Transfert de Technologies de l’Université de Lyon) dédiée au cancer sera créée sur le site du Centre Léon Bérard. Elle aura pour but de dynamiser et renforcer la volonté de promouvoir efficacement la recherche sur le cancer dans un environnement favorisant la collaboration étroite entre les chercheurs fondamentaux et les leaders d’opinions en recherche clinique. Cet intense effort de rassemblement aura également un effet sur la formation via le Labex DEVweCAN, qui a permis la mise en place d’un programme de master en oncologie en 2013 (master Cancérologie), le seul en France entièrement dédié à ce thème. Ce master a attiré de nombreux étudiants de Lyon et de l’étranger, positionnant Lyon comme un site stratégique pour étudier l’oncologie en mêlant étudiants en biologie et en médecine. L’Institut Francois Rabelais veillera à intégrer les aspects multi et interdisciplinaires de l’oncologie, dont les sciences humaines et sociales, dans le programme de master et proposera un programme doctoral entièrement dédié au cancer.

École Urbaine de Lyon

L’Université de Lyon, avec sa Communauté d’universités et établissements (ComUE), propose des programmes d’investissements d’avenir (PIA) et des instituts de convergences, destiné à favoriser l'investissement et l'innovation dans des secteurs prioritaires, générateurs de croissance et d'emplois, dont : L’École Urbaine de Lyon. Il s’agit d’un programme « Institut Convergences » créé en juin 2017 dans le cadre du Plan d’Investissement d’Avenir (PIA2) par le Commissariat Général à l’Investissement (CGI). Elle est dirigée par Michel Lussault, géographe, Professeur d'études urbaines à l’École Normale Supérieure de Lyon (ENS de Lyon). Programme : À travers son projet interdisciplinaire expérimental de recherche, de formation doctorale et de valorisation économique, sociale et culturelle des savoirs scientifiques, l’École Urbaine de Lyon innove en constituant un domaine nouveau de connaissance et d’expertise : l'urbain anthropocène : - Aux défis mondiaux de l’urbanisation et de l’entrée dans l'anthropocène correspondent en effet à la fois de nouveaux champs de recherche et de formation, de nouvelles professions et compétences, mais aussi une mutation profonde de la pensée, des représentations, des pratiques et des métiers de la ville. - L’École Urbaine de Lyon entend ainsi accompagner la transition sociale, écologique et économique dans laquelle sont engagés les sociétés et les territoires à l'échelle planétaire. Il s’agit de contribuer à l’élaboration d'un nouveau mode collectif d’appréhension des problématiques urbaines et environnementales, et de repenser les rapports que peuvent entretenir universités, laboratoires de recherche, entreprises, collectivités territoriales, administrations publiques, associations et citoyens dans un contexte urbain en perpétuelle mutation. Partenariats : - L’École Urbaine de Lyon rassemble 27 Unités de recherche, dont 17 UMR (Unité mixte de recherche) issues de 19 établissements fondateurs au sein du site Lyon-Saint-Etienne et de l’Université de Lyon. - À terme en 2025, elle associera 400 chercheurs de toutes les disciplines scientifiques. - L’École Urbaine de Lyon, implantée sur le campus LyonTech- La Doua est étroitement associée aux 32 laboratoires du LabEx Intelligence des Mondes Urbains (IMU) et à la SATT Pulsalys.

École Universitaire de Recherche H2O'Lyon

L’Université de Lyon, avec sa Communauté d’universités et établissements (ComUE), propose des programmes d’investissements d’avenir (PIA) et des écoles universitaires de recherche, destiné à favoriser l'investissement et l'innovation dans des secteurs prioritaires, générateurs de croissance et d'emplois, dont : L’École Universitaire de Recherche H2O'Lyon, une école de recherche sur les sciences de l’eau et des hydrosystèmes. L’Université de Lyon (UdL) en est l’institution coordinatrice avec une délégation de gestion à l'Université Claude Bernard Lyon 1 (UCBL). L’EUR H2O vise à construire une école de recherche : - Interdisciplinaire : elle intégre dans ses programmes de recherche et de formation les sciences humaines et sociales, les sciences physiques et d’ingénierie et les sciences de la vie, avec des interfaces entre recherche et formation, pour appréhender l’ensemble des enjeux actuels et futurs du domaine de l'eau. - Internationale : elle vise à renforcer l’impact et l’attractivité internationale via les réseaux et laboratoires internationaux auxquels appartiennent les membres H2O’Lyon, par l’accueil d’enseignants-chercheurs étrangers et le financement de programmes de recherche et de formation à l’échelle internationale. - Avec des partenaires non académiques : elle encourage les collaborations avec les acteurs socio-économiques en favorisant la co-construction des objectifs et actions de formation et de recherche. L’EUR H2O’Lyon a pour objectif de devenir une référence internationale dans le domaine des sciences de l'eau et des hydrosystèmes. Elle souhaite permettre aux nouvelles générations d’étudiants de bénéficier des savoirs et savoir-faire interdisciplinaires de haut niveau afin de favoriser leur intégration professionnelle et les aider à développer des visions toujours plus innovantes. Formations proposées : L’offre actuelle de l’EUR H2O’Lyon s’organise autour de 20 parcours de Master et programmes de formation. Les masters proposent, chacun, un ou plusieurs parcours : - Biodiversité Écologie Évolution, parcours BEEB - Analyse et Contrôle, parcours AI et Erasmus Mundus EACH - Droit Public, parcours Droit de l'environnement et de l'urbanisme - Génie des Procédés et Bioprocédés, parcours Génie des procédés physicohimiques - Géomatique, parcours Geonum - Gestion de l'environnement, parcours PGAE, GRAINE et GE - Microbiologie, parcours MMPEM et MAABE - Risques et Environnement, parcours RISE, ERIU et SEIU - Sciences de l'Eau, parcours COGEVAL'EAU et IREMIR - INSA, Département GCU - ENTPE, voies d'approfondissement CELVN et RISPOL. Activités de recherche : Les actions de l'école universitaire de recherche H2O'Lyon sont structurées autour de cinq thèmes de recherche avec l'implication des laboratoires et unités de recherche partenaires : - Changement climatique et ressources naturelles - Transfert d'eau et de sédiments, habitat et biodiversité - Polluants, écotoxicologie et écosystèmes - Compréhension holistique et gestion durable des eaux urbaines - Veille sociale et observation des bassins hydrologiques. Partenariats : - Institutions : Université Claude Bernard Lyon 1, Université Lumière Lyon 2, Université Jean Moulin Lyon 3, Université Jean Monnet St Étienne, École Normale Supérieure de Lyon, École Centrale de Lyon, Institut national des sciences appliquées de Lyon, VetAgro Sup, ENTPE, Institut Mines Télécom St Étienne - Organismes de recherche : CNRS, INRAE. - Partenaires socio-économiques : Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse, Office français de la Biodiversité, Cerema, Inrap, Compagnie nationale du Rhône, EDF, GeoPeka, Suez Consulting, Eau du Grand Lyon, Métropole de Lyon, Ville de Villeurbanne, Association Rivière Rhône-Alpes Auvergne, Graie.